Les sources de la Turdine

Les parties sommitales du bassin versant de la Turdine comptent  parmi les espaces remarquables du territoire.
Perchés à 800 mètres d’altitude, sur la commune de Joux, la multitude d’écoulements superficiels et souterrains gorgent d’eau ces terrains majoritairement occupés par des prairies et des boisements.
Ainsi, l’exploitation  agricole du secteur déjà soumise à des fortes pentes et des conditions climatiques capricieuses doit composer avec la présence d’eau dans les terrains. Cette notion pouvant paraître anodine engendre toutefois de lourdes conséquences comme l’impossibilité de mécaniser les travaux.
Les prairies, essentiellement pâturées par des bovins laitiers, accueillent de nombreuses espèces patrimoniales telles que la petite Scutellaire, une plante à petites fleurs mauves.
Certains terrains ont malheureusement fait l’objet de plantations de résineux (douglas, Épicéa). Les arbres ne trouvant pas un substrat propice, voire défavorable, ont largement dépéri et l’instabilité des terrains liés à la présence d’eau a conduit à des déracinements parfois massifs.
L’une de ces parcelles est actuellement restaurée par le Conservatoire des Espaces Naturels afin de rouvrir le milieu et de produire les conditions favorables au développement des espèces adaptées.
Nous vous encourageons vivement à venir découvrir ce secteur en profitant des points de vue offerts par sa position. N’oubliez pas de fermer les clôtures après votre passage et d’emporter avec vous vos déchets.