Reconquérir une bonne qualité des eaux

La qualité des eaux sur le bassin versant Brévenne-Turdine est globalement altérée par des pollutions d’origines diverses. Le contrat de rivières a donc pour ambition de réduire ces pollutions par différents moyens.

Réduire les pollutions d’origine domestique
 Réhabiliter les systèmes d’assainissement et favoriser le maintien des performances des systèmes conformes :

  • Assainissement collectif : remplacement et réhabilitation des stations d’épuration non conformes
  • Assainissement non collectif : inciter à la réhabilitation des installations défectueuses ayant un impact direct sur la qualité des eaux car situées en bord de cours d’eau.

 Sensibiliser sur l’impact des pollutions routières pour favoriser leur diminution

 Réduire l’utilisation des produits phytosanitaires non agricoles : inciter les publics (collectivités, particuliers, industriels) à engager un changement de leurs pratiques pour arriver à une baisse voire une suppression de l’utilisation des pesticides.

Réduire les pollutions d’origine agricole :
 Aménager des aires collectives sécurisées de remplissage et de nettoyage des pulvérisateurs afin de réduire les pollutions dues à la manipulation des produits phytosanitaires

 Opération collective de mise en conformité et de modernisation des bâtiments d’élevage en collaboration avec la Chambre d’Agriculture du Rhône.

Favoriser la réduction des pollutions d’origine industrielle :
 Mise en place de conventions de rejet pour clarifier et améliorer la gestion des effluents industriels.

Voir les actions menées par le SYRIBT