Initier une gestion quantitative raisonnée et concertée de la ressource en eau

Les très forts étiages, qui entraînent fréquemment des assèchements de cours d’eau, sont fortement influencés par les nombreux prélèvements et transferts d’eau existants sur le bassin versant. Le contrat de rivières a donc pour objectif de réduire l’impact des activités humaines sur la faiblesse des débits d’étiage et d’améliorer le fonctionnement des milieux aquatiques à travers deux actions phares :

 

 Sensibiliser les usagers de la ressource en eau sur sa fragilité et sur la situation du bassin versant. Les actions menées et les outils d’information développés doivent inciter au changement des habitudes et à l’adoption des gestes écocitoyens.

  Engager une réflexion et des actions avec le monde agricole :

  • Inciter le monde agricole à engager l’installation d’ouvrages de débit réservé sur les retenues collinaires situées en travers de cours d’eau et ayant un impact direct sur le déséquilibre quantitatif du bassin versant.
  • Engager une réflexion sur l’optimisation de l’irrigation et l’utilisation de la ressource en eau pour l’usage agricole.

Voir les actions menées par le SYRIBT