Protection et restauration des milieux aquatiques

Restaurer la continuité écologique des cours d’eau

Une obligation européenne pour atteindre le «bon état écologique»

Le texte initiateur des politiques nationales de l’eau et des milieux aquatiques est la « Directive Cadre Européenne sur l’Eau » de 2000. L’objectif d’atteinte du « bon état écologique » des masses d’eau à l’horizon 2015 fixé aux Etats-membres y résonne comme une obligation de résultat.
La notion de «continuité écologique des cours d’eau» fait partie des critères d’évaluation d’atteinte de cet objectif.

Lire la suite… 

Restaurer les paramètres physiques des cours d’eau

Quand la préservation des milieux naturels permet d’améliorer la gestion des crues. 

Afin de limiter l’impact des crues sur les secteurs urbanisés, le Syndicat de Rivières Brévenne-Turdine s’attache à restaurer, autant que faire se peut les champs d’expansion naturels du cours d’eau.
L’opération consiste à évacuer les anciens remblais en sommet de berge jugulant les écoulements lors des crues et renforçant d’autant la vitesse de propagation de l’onde vers l’aval.
Ces opérations ne peuvent être réalisées que sur la base du volontariat des propriétaires riverains qui acceptent ainsi que le cours d’eau déborde progressivement sur leurs parcelles afin de participer à la protection des personnes situées à l’aval.

Lire la suite…