Mieux gérer les inondations

État des lieux :
Le bassin versant Brévenne-Turdine connaît des crues violentes et récurrentes qui constituent une problématique majeure. Citons pour exemple les inondations de ces dernières années, en 1983, 1996, 2000, 2003 ou 2008. Ces phénomènes, aggravés par la disparition des zones d’expansion des crues, touchent des enjeux humains, économiques, ou de communication.

Objectif : 
Si le risque inondation ne peut être totalement supprimé, la rivière étant un élément naturel que l’homme n’est pas en mesure de contrôler, des actions peuvent être menées pour en réduire les impacts et mieux nous préparer à leur arrivée. Il est ainsi possible de mieux gérer les inondations et de mieux informer la population sur les risques naturels liés à l’eau, dans le but premier de ne pas aggraver la situation existante, sur un bassin versant où l’urbanisation est en forte croissance, mais aussi dans le but d’améliorer la situation des principaux centres urbains touchés par les inondations.

Voir les actions menées par le SYRIBT