Mieux gérer la ressource en eau

État des lieux :
 Sur le bassin versant, l’eau des rivières est essentiellement utilisée pour l’agriculture et l’industrie, l’eau potable étant en grande majorité importée d’autres bassins (nappes du Rhône et de la Saône).

 La sévérité des étiages constitue une problématique forte du bassin versant Brévenne-Turdine.
Le phénomène d’assèchement fréquent qui touche de nombreux cours d’eau est en effet fortement aggravé par les prélèvements et transferts d’eau effectués pour l’agriculture ou l’industrie qui, même s’ils restent limités, peuvent avoir localement un impact important sur les débits d’étiages déjà faibles dans certains sous-bassins. L’une des problématiques majeures de cette question est en outre celle des retenues collinaires construites pour l’irrigation agricole.

Objectif :
Initier sur le bassin versant une gestion quantitative raisonnée et concertée de la ressource en eau, afin de réduire l’impact de la pression amenée par les activités humaines sur la faiblesse des débits d’étiage et améliorer ainsi le fonctionnement des milieux aquatiques.

Voir les actions menées par le SYRIBT